Nature en Suède

Parc National de Sarek, un des plus connus, pendant l’automne suédois.

La nature est, peut-être le principal atout de la Suède. Bien sûr, la culture, le design, les monuments, le sport, la gastronomie… sont très importants. Néanmoins, comme partout dans le Scandinavie, les bois, les montagnes, les îles et les lacs, les fleuves et les archipels donnent la première, et puissante, image de ces pays.

En Suède, deux tiers du territoire sont couverts de forets, les littoraux atlantique et baltique sont parsemées d’archipels et plages sableuses, l’intérieur couvert de lacs et fleuves et, toute la frontière avec la Norvège, est une belle chaine de montagnes, les Alpes Scandinaves. Les lacs sont très grands et nombreux (pas autant qu’en Finlande mais quand même), le majeur, le Vänern dépasse les 5500 km2 ! Par contre, les fleuves ne sont pas si longs, le Torne ne cours que sur 530km.

La Suède du sud est plus plate et on observe les effets des glaciations avec les archipels d’îles qui grandissent petit à petit, à l’ouest, sud et l’est. Deux grandes îles se détachent à l’est : Öland et Gotland. Puis tout le sud, centre et l’est du pays est couvert de lacs, fleuves et littoraux très entrecoupés, avec de milliers de kilomètres de côte.

En revanche, la frontière avec la Norvège est la terre des montagnes, des Alpes Scandinaves, qui montent jusqu’aux 2200 mètres. Les reliefs ne sont si escarpés qu’en Norvège, sont plus doux mais également beaux. La Suède est un grand pays d’une taille semblable a celle de la France et l’Espagne avec ses 450.000 km2. Dans le grand nord, la Laponie est une région plus rude et froide, extrême parfois avec des étés cours mais parfois chauds et des hivers longs et froids. Nonobstant, le climat de la Suède n’est pas si froid comme on pourrait se attendre par sa latitude. Le sud est plutôt océanique, le centre continental et seulement le nord subarctique. Donc, pas de souci pour en profiter en été comme en hiver, un grand pays où les amateurs de la nature s’amuseront beaucoup.

Pays de Nature, nature dans le pays.

Brume matinale dans les bois de la Suède.

Le point le plus important est que la nature est toujours présente dans le paysage, même l’espace urbain de toute la Suède. Les parcs, les plages sont au centre des villes, à Stockholm, Malmö (Ribersborg) ce qui unie à l’exploitation rationnelle des ressources naturels et une conscience écologique haute, font que la société suédoise soit particulièrement préoccupée par la nature.

Le plat pays du sud.

Le paysage de la Suède change beaucoup selon on traverse le pays. Dans le sud, la Scanie est une région plate avec des côtes sablonneuses où les plages nous rappellent le Danemark et le nord de l’Allemagne. Des plages pleines en été et toujours accompagnés des saunas. La région chante les plaisirs de la vie, toujours en rapport avec la nature.

Småland est également plaine mais couverte de forets. Le Parc National de Store Mosse est un beau exemple de bois et lacs entre les villes de Jönköping e Halmstad. Comme partout les randonnées, les sentiers pour les vélos, fat bikes ou moto neiges se partagent les espaces. Dans les fleuves et lacs le canoë, l’équitation et la pèche sont des activités très agréables.

La côte ouest (Bohüsland et Västergötland)

Le versant ouest de la Suède est le plus exposé à l’océan Atlantique. Entre le Skagerrak et le Kattegat une côte granitique avec de belles plages et un littoral découvert, sans arbres ce qui choque car son opposé ver Stockholm est plutôt boisé. La main de l’homme à modifie ce côté, mais elle na pas pu le retirer toute sa beauté. Les bois reprennent force une fois on s’interne un petit peu.

Göteborg et son archipel méritent bien la visite, et plus au nord jusqu’à la frontière norvégienne nous pouvons découvrir et profiter d’une nature calme car les villages sont peu nombreux et pas très grands. Sites UNESCO comme les gravures préhistoriques de Vitlycke, le Parc National de Kosterhavests dans un archipel magnifique ou le lac Vänern, le plus grand de la Suède se trouvent ici.

Les îles de la Suède.

Archipel près de Fjälbacka dans la côte occidentale suédoise. ©Iñigo Pedrueza.

Les archipels, de Göteborg et dans la région de Stockholm sont composées de milliers d’îles et ilots, espaces protégés ou publiques où les suédoises profitent de cette relation privilégie avec la nature. Pour cela il faut rappeler que comme partout en Scandinavie, en Suède il existe le droit universel de passage. Dans la pratique il est possible et légal de traverser tout terrain privé, traverser et camper une journée, cueilleur des baies et champignons. Les conditionnes, ne pas salir les terres, ramener les déchets, ne faire pas de feu en dehors des lieux aménagés, ne se rapprocher des habitations et ne pas endommager les champs cultives. Le sens commun scandinave s’explique dans sa grandeur. Ce système fonctionne et nous fait rêver.

L’archipel de Göteborg se place en face de la ville, mais plus au nord on trouve d’autres essaims d’îles à Tjörn, Orust, Marstram, en face de Fjälbacka et dans le Parc de Kosterhavets.

L’archipel de Stockholm compté avec plus de 30.000 mil îles dès l’ouest du lac Mälaren (Köping et Västeras) jusqu’à la Baltique. La capitale s’est installée dans un environnement lacustre plein d’îles et îlots. Bien que la ville est grandi et la nature ne s’appréciée autant, Stockholm est une ville verte.

L’archipel de Östergötland, à l’ouest de Norrköping est peu connu, mais authentique. Il sont en réalité trois archipels plus petit Gryt, Tjust et St. Anna/ Arkösund. Il y a beaucoup de plages entourés de grandes roches granitiques polies and de belles vues. Petits ports et hébergements de charme. Un paradis.

La longue île d’Öland (pour y traverser vous devez aller à Kalmar et prendre le pont) es une grand et longue, lieu préféré par les suédois pour passer des vacances. Beaucoup de plages sablonneuses et fonds peu profonds. Fameuse par ses vents qui attirent tous les années les amateurs du kite and wind surf.

L’île de Gotland est aussi connue, ainsi que sa petite sœur, Faro, l’île de Ingmar Bergman. Encore des longues plages de sable fin, villes médiévales, comme Visby, et des bizarres formations rocheuses, les raukar. C’est la seule province la Suède non communiqué par route terrestre.

Enfin, l’archipel de Blekinge, entre Malmö et l’île de Öland, près de Karlskrona, n’est pas très connu en dehors de la Suède, mais ils sont 1650 iles et ilots quand même !

La Dalécarlie.

Lac de Siljan en Dalécarlie.

Dalécarlie ou Dalarna, c’est le centre de la Suède, mais la partie intérieure faisant frontière avec la Norvège. Elle est un des régions des plus « traditionnelles » du pays. Nous voulons dire, la région de laquelle ont a tiré plus de clichés pour construire une certaine idée de la Suède. Les fameux chevaux de Dalécarlie, les maisons en bois peintes en rouge très vif, -le rouge de Falun-, et beaucoup de traits du folklore le plus typique proviennent d’’ici. C’est une partie du pays que mélange des plaines et des hautes montagnes ver la frontière. La nature à nouveau est omniprésente. Bois profonds et des lac d’eaux claires et suédois souriants vêtus en costume traditionnel paysan qui dansent autour des majstångs (arbres de mai), plus connus comme maypoles en anglais. Ce mat décoré autour duquel on y dance pendant le midsommar.

La partie du lac Siljan revient sur les images romantiques du XIXe ce qui n’enlève sa beauté. Un piste a retenir.

Dalécarlie est très connue, aussi par ses dizaines et dizaines de sentiers et routes pour les vélos. Les amateurs des deux roues seront heureux en traversant les collines, les forets et les montagnes, toujours en pleine nature, et toujours avec des services de qualité à proximité

Le Nord.

Höga Kusten, des falaises superbes and une nature étonnante.

Plus au nord la côte rocheuse commence à s’élever dans la province de Ångermanland. Le Parc National de Skuleskogen occupe une belle région côtière, 100 km de Höga Kusten (l’haute côte). C’est un beau littoral de falaises dues au phénomène de la isostasie, c’est-à-dire l’équilibre entre le poids de la croute terrestre et la densité du manteau. Après la dernière glaciation (120.000 10000 av p.) la calotte glacière est disparue libérant la péninsule scandinave de millions de tons de glace. De ce fait, une grande partie de la zone s’élève deux ou trois centimètres par année. Cette région côtière est très spéciale car ici se sont formes de hauts falaises Cette particularité a fait cette littoral un lieu très apprécié pour les randonneurs. Le site de Höga Kusten appartient aux Patrimoine de l’UNESCO, en partenariat avec le Parc National de Kvarken près de Vaasa en Finlande. L’ensemble est très proche car il n’y a que 40 km entre la Suède et la Finlande dans la partie la moins large. Par contre, le côté finlandais est une partie très basse parsemée de petits îles et îlots qu’apparaissent progressivement, année après année.

Les falaises sont caractéristiques par sa couleur rouge, dû au granite de Nordingrå. Un des sentiers plus intéressants est la randonnée de 40km qui longe les plus beaux paysages des Höga Kusten. La deuxième plus haute chute d’eau se trouve dans cette région, également. Il s’agit de la cascade de Västanåfallet.

Plus au nord, du côté intérieur, les piedmonts et les montagnes Scandinaves de Jämtland/Härjedalen sont le territoire d’une flore et une faune unique. Ciels clairs, peu de population, la Suède la plus sauvage avec les cinq saisons très marquées de l’Europe nordique : été, automne, vrai hiver, hiver/printemps, printemps. Froid parfois mais des mets délicieux faits maison, parfait après de faire des descentes de ski à Åre, Vemdalen, Funäsfjällen ou Lofsdalen. Sinon restez à Östersund un des plus grands centres de ski nordique de la Suède.

Laponie Suédoise.

Une région des extrêmes avec peut-être moins 40 en hiver et plus 30 en été. Une zone pleine des montagnes superbes, des mines gigantesques des paysages qui nous laisseront bouche bée, cela est la Laponie Suédoise. Il s’agit éminemment d’une région de nature sauvage. Plusieurs Parc Nationaux, chacun avec sa particularité se trouvent dans la région. Sur la côté le Parc de Haparanda est un paradis pour les oiseaux et les espaces marécageux. Puis, à mi chemin les Parc de Muddus et Pieljekaise jusqu’aux versants des Alpes Scandinaves, avec les magnifiques Parcs de Stora Sjöfallet, Abisko, Sarek.

Plus d’information ici.

La région des Aurores Boréales.

Aurores Boréales au-dessus du Parc National d’Abisko.

La Laponie est une région avec un ciel très clair, presque sans nuages, ce qui fait cette partie de la Suède idéale pour voir les Aurores Boréales. Bien sûr en hiver, dès fin septembre jusqu’à mars. Kiruna, le Parc national de Abisko et le Parc National de Sarek se trouvent parmi les plusréputées. Si en hiver les nuits sont éternelles. La chose contraire arrive en été, pendant la midsommer et tout le mois de juin, le soleil ne se couche pas en la région mais septentrionale.

L’été est le temps de la pèche, de la randonnée et camping à l’air libre, par exemple dans un des plus fameux trails de la Suède le sentier du Roi (Kungsleden).

Parcs Nationaux en Suède.

La Suède compte avec 30 Parcs Nationaux et beaucoup de réserves protégés. Fondamentalement les pars sont placés dans la zone côtière ou prédominent les archipels granitiques et surtout dans les montagnes entre la Suède et la Norvège. Pour plus d’informations et voir la liste complète visitez notre section spécifique sur les Parc Nationaux.