Kiruna

Vue aérienne de Kiruna.

La Laponie est la région tout au nord de la péninsule scandinave. Cette région appartient à la Finlande, la Norvège, Russie et la Suède. En Suède, la ville la plus connue de toute la région est Kiruna, la ville plus importante de la région de Norrbotten. Une ville de histoire courte mais bouleversant. Une ville de nature, parfaite pour profiter des Aurores Boréales mais aussi une ville industrielle et minière grâce aux immenses gisements de fer de grande qualité. Situé à 145 km au nord du Cercle Polaire, dans la latitude 68° N, c’est un cité de contrastes avec des Aurores Boréales en hiver et des jours sans nuits au milieu de l’été. Sa mine de fer est la mine souterraine la plus grande du monde, si grande que sa croissance fera que la propre ville soit déplacée 3 kilomètres à l’ouest !

Ville nordiste, ville de frontière, mais aussi ville de architecture contemporaine, ville de tourisme avec des Parcs Nationaux, des hébergements de charme, des multiples activités sportives et bien sûr des romans noirs ! Ici la reine c’est Asa Larsson !

Kiruna une ville nouvelle avec de l’histoire.

Visite guidée de la mine de Kiruna.

Capitale de la région de Norrbotten (bien que en Suède les régions n’ont pas beaucoup d’importance, pareil qu’en France) Kiruna est la municipalité la plus grande de l’Europe avec plus de 20.000 km2 !! Seulement Mount Isa en Australie à une superficie plus grande. Par contre, les municipalités sont très importantes en Suède. Le Norrbotten est la grande frontière de la Suède, le territoire plus sauvage et plus naturel d’un pais où la nature est le premier atout. La population est très réduit, à peine un peu plus de 20.000 habitants dans la municipalité, mais les espaces sont très vastes, avec les montagnes scandinaves toujours présents ; des bois, des fleuves et des lacs ; des landes et des lieux vides, dépourvus de vie où l’on peut mesurer la taille de la nature.

Bien que la municipalité de Kiruna fut crée en 1948 le territoire a été peuple depuis longtemps. En fait, on a découvert des restes archéologiques datant de l’année 4000 av. C. aux environs de Kiruna. Il se pourrait que les premiers habitants des lieux ont été attirés aussi par l’abondance de minéral de fer dans les sites de Kiirunavaara et Luossavaara. Les gisements de fer de Kiruna se trouvent parmi les plus purs du monde, et cette une des raisons de la qualité de l’acier suédois. Ces gisements étaient connus par les Sami depuis longue date puis par la couronne suédoise. Nonobstant, le développement industriel est du à Samuel Mört qui les redécouvre en 1696. Puis, les lieux sont cartographies par Anders Hackzell en 1736. Bien que la région fut finoisphone, Hackzell donne des noms suédois aux deux sites : Fredriks berg (Kiirunavaara) et Berget Ulrika Eleonora (Luossavaara).

La Suède avait beaucoup d’intérêt dans l’exploitation des ressources ferriques, pas les moyens techniques pour survenir à sa situation très éloignée et au dur climat. Il faudra attendre la fin du XIXe siècle, où le processus de raffinage du minéral de fer pour retirer le phosphore fut mis au point. Peut être plus important fut la construction de la nouvelle ligne ferroviaire entre Luleå et Narvik. Le port norvégien appartenait (avec le reste du pays) à la Suède jusqu’à 1906, avec la grosse avantage d’être libre des glaces tout l’année. La ligne de train fut inauguré en 1903 c’est qui fait vraiment démarrer la croissance de Kiruna comme centre minier.

Kiruna une ville nouvelle.

Eglise en bois de Kiruna.

Ville nouvelle, Kiruna fut désignée par Per Olof Hallman et Gustaf Wickman et situé dans un emplacement proche aux deux gisements. L’emplacement fut choisi pour avoir des températures moins froids en hiver, les rues orientés pour réduire les effets du vent. A ce moment, on décida de mètre un nom court et compressible pour les suédophones. Kiruna fut choisi car est court et en même temps signifie perdrix nordique autant en finnois que en sami.

Malgré la bonne planification, Kiruna, comme Malmberget (80 km au sud), serons les typiques villes minières de frontière, avec des maisons de fortune et milliers de minières et aventuriers arrivés de toute la région. En 1930 la ville avez déjà 12 mil habitants.

Néanmoins, quelques innovations arrivèrent très rapidement à Kiruna. Le tram démarra ses services en 1907 pour amener les miniers depuis la ville jusqu`aux collines ou se trouvaient les entrées de la mine !

Kiruna a été aussi, un lieu très important pour la lutte social et les droits des ouvriers avant de l’arrivé de la Social-démocratie au gouvernement dans les années 30. Plusieurs grèves victorieuses ont augmenté les droits et salaires dans les années 1901 et 1920, justement pendant l’essor de la production de minéral de fer (9 millions de tonnes en 1927).

La région sera très convoitée par l’importance stratégique de Kiruna et du fer suédois pendant la II Guerre Mondial ou la Suède état neutre. Des troupes allemandes étaient stationnées à Narvik en Norvège occupée et Tornio en Finlande, très prés de Kiruna. Pour éviter l’invasion et la mainmise de l’Allemagne nazi sur le pays, le fer de Kiruna à approvisionné les usines allemandes. La Suède, néanmoins a accueilli des refugiées et collaboré avec la Résistance norvégienne.

La plupart des édifices actuelles ont été bâtis après la guerre, dans les années 50 et 60. La activité minière continue d’être fondamentale mais l’économie se diversifiait surtout dans l’industrie, puis le tourisme.

Que voir à Kiruna.

Station de l’ESA à Kiruna.

Le tourisme à Kiruna à démarré déjà au XIXe siècle, puis dans le XXe. La nature, les montagnes, les lacs, les bois, les aurores boréales étaient les principaux atouts. Plus tard, il sont arrivés aussi des géologues et étudiants intéresses par les mines.

Aujourd’hui, la mine de fer est le lieu le plus visité de la ville, car s’est elle l’origine même de la cité.

Un autre monument très intéressante est l’église de Kiruna qui date de 1912. Elle est un des plus gros bâtiments en bois de la Suède. Son couleur rouge foncée se détache autant en été que dans la neige de l’hiver. A l’extérieur le style est néogothique mais l’autel appartient à l’Art Nouveau.

La Science est très présent car l’Esrange (European Space and Sounding Rocket Range) Space Center et le Luleå University of Technology’s Department of Space Science sont siégées à Kiruna. L’Agence Spatiale Européenne l’ESA, a une centre de commandement et repérage ici, l’ESTRACK Kiruna Station.

Ces institutions de recherche ont été établis à Kiruna en dans les années 1960. Les ciels de la Laponie peuvent être très clairs, magnifiques pour mieux connaître l’espace, les phénomènes comme les Aurores Boréales, le vent solaire et les champs électromagnétiques de la Terre.

L’Esrange Space Center est aussi un centre de contrôle de satellites et communications civile et militaire. L’université de Umeå développe des recherches dans plusieurs domaines qui permettent à la Suède être dans la pointe de la connaissance sur le Space.

Un ville que bouge !

Déplacement de Kiruna, une ville que bouge.

Le besoin d’agrandir l’exploitation de la mine de Kirunavaara par LKAB, l’entreprise exploitant et fondatrice de la ville, a fait que le centre ville de Kiruna, la partie la plus proche à la mine, devra être déplacée trois kilomètres à l’ouest !! Décidé en 2004, les travaux, progressives, ont démarré en 2007. Les galléries de la mine se trouvent déjà au-dessous du centre ville, mais on pense que tout le processus demandera au moins 20 ans.

Certains bâtiments seront alors déplacés intégralement ou démontés et d’autres démolis et reconstruis. L’idée est de reconstruire le centre ville d’une façon plus humaine, avec plus d’espaces piétonnes, aires vertes et publiques. Le projet auquel participeront plus de 50 architectes de tout le monde, est un cas d’étude que attire déjà de nombreux amateurs de l’urbanisme et l’architecture ainsi que des touristes.

Autour de Kiruna.

Aurores Boréales en Laponie.

Le Parc National d’Abisko placé à environ 90km (1h de voiture) est la seconde plus grande attraction de la région, surtout en été. Les Aurores Boréales sont un des grands atout de toute la region. Déjà aux environs de Kiruna il est possible de profiter vues incroyables de cette phénomène de la nature. Mais le Parc National d’abismo est un lieu réputé par la clarté de ses ciels.

Des randonnées et de l’escalade peuvent se faire dans les Alpes Scandinaves. Le Kebnekaise (2112 mètres) le pic le plus haut de la Suède se trouve a 75 km ou nord. En fait, le sommet peut être visible depuis Kiruna. Des nombreuses trails sont possibles dans toute la région montagneuse, par exemple vers Kungsleden et Nordkalottruta.

La ville norvégienne de Narvik se trouvé à 180 km de l’autre côté de la chaine montagneuse, donnant sur l’océan Atlantique.

Gällivare et Malmberget des cités minières comme Kiruna se trouvent 120 km au sud.

Sport à Kiruna.

En été, les sports aquatiques sont très appréciés, le canoeing, kayak et moto aquatique, ainsi que le rafting. En hiver le traineau, la moto de neige et les skis seront nos compagnons. Et bien sur, la randonnée toute l’année.

Ski à Kiruna.

Plusieurs stations de ski se trouvent dans la région, dont la plus connue Riksgränsen. Il s’agit de la station de ski la plus nordiste du pays. Le ski de fond ou nordique es très populaire, ainsi que le ski alpin.

La pèche est autre des atouts de tous les terres nordiques, dont Kiruna et la Laponie suédoise.

Du côté de la musique, il faut souligner le Festival de Kiruna qui tient place pendant le solstice.

Ou s’héberger.

Plusieurs hôtels de charme ont été construits et le déplacement de la ville ouvrira des nouvelles possibilités aux architectes. Le design scandinave est toujours présent avec des hébergements lumineux et très accueillants. Des larges baies vitrés, des sols chauffés, des espaces diaphanes. Tout cela crée des cocons cosy réellement attirants.

Dans le village de Jukkasjärvi touts les années depuis 1990 on construit un hôtel de glace.

Comment s’y rendre.

Hôtel de glace à Jukkasjärvi.

Aujourd’hui il est possible de joindre Kiruna par avion depuis Stockholm et Luleå et Umeå. Le train continue a être un bon moyen de communication. Pendant l’été il y a un train touristique très fameux que communique Göteborg avec Kiruna.

D’autres trains de nuit font la liaison entre Stockholm et Narvik et pendant la journée autre joint Luleå et Narvik. Tout les deux font la correspondance à Kiruna.

Des cars permettent de joindre les principales villes de Norrbotten.

Enfin, les routes améliorés dans les années 1970 et 1980 ont aidé a attirer de plus en pus de touristes. La route E10 communique Luleå avec Narvik(180km) en Norvège, en passant para Gällivare (120km) et Kiruna.

Climat et météo a Kiruna.

Etant placé à 145 km au nord du Cercle Polaire et loin du littoral, son climat est subarctique, avec des étés courts et froids et bien sur des hivers longs et froids. Néanmoins, son placement et convenable et la ville est moins froide que la région que l’entoure. Il y a de la neige normalement depuis septembre jusqu’à mai, mais les changements du climat sont en train de raccourcir l’hiver.

Le soleil ne se couche pas presque 50 jours entre le 28 mai et le 16 juillet. En hiver la nuit absolue dure 22 jours depuis le 11 décembre jusqu’au 1 janvier. Les hivers on très froids si l’on compare avec le reste de la Suède ou la Finlande, mais pas autant que dans la même latitude en Amérique du Nord ou Sibérie. En fait, les température du 69º de latitude de Kiruna sont semblables à celles du 45º en Sibérie !