Les Sames

Les ancêtres des sámis ont été les premiers humains à arriver en Scandinavie venant de l’Asie probablement. Puis d’autres gens sont arrivés depuis l’Asie et l’Europe, germaniques, finois, etc… Les sámis entaient majoritairement bergers, donc l’arrivée de paysans fit que les bergers se déplacèrent progressivement plus au nord. Les troupeaux de rennes devenez l’activité économique plus important et habitant le lointain nord, les lapons ou sámis ont été assimilés aux personnes arriérés et incultes dans tous les pays scandinaves. Aujourd’hui ont assiste au phénomène opposé avec un regain de l’identité, surtout culturel et bien sûr touristique. Les sámis sont plus nombreux en Norvège qu’en Suede, Finlande ou Russie. En Suède vivent de 20 à 35 mille sames. Les langues sales sont très apparentés au Finnois et l’Estonien. 

Son lien avec la nature était très fort dans le passé, et continue à l’être aujourd’hui. Ils étaient chasseurs et pêcheurs, mais aujourd’hui la base de son économie est l’élevage du renne. Les Samis sont très liés aux rennes. Environ le 10 % des sames sont éleveurs de rennes et ils sont réparties en « Samebyar », une entité géographique et économique où ils exercent leur activité en suivant la loi suédoise. Au total, il y a 51 Samebyar en Suède.

Le tourisme et aussi une partie importante de l’économie suédoise. Vous pouvez apprécier l’art et l’artisanat sami dans la Foire de Jokkmokk, un grand marché d’hiver qui se célèbre en février.

Pour en savoir plus sur la Laponie suédoise, les Sámis et les activités à faire en Laponie, rendez-vous dans notre section : Laponie suédoise.