Falun

Ville de Falun, la Suède idéalisée.

Le couleur rouge typique des maisons suédoises en bois (mais aussi des finnoises et norvégiennes) arbore le nom de Rouge de Falun « falu-röd / Falu rödfärg » et son origine est cette ville du centre de la Suède. Capitale de l’ancienne région de Dalécarlie ou Dalarna, Falun doit son essor à une mine de cuivre, exploitée depuis l’antiquité et appartenant au patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO.

Aujourd’hui, Falun est une paisible ville de province, plutôt touristique, mais également paisible. Avec 40.00 habitants est le centre administratif de la Dalécarlie. La ville profite d’un certain cliché disant que la Dalécarlie et Falun sont le centre, l’essence de la tradition suédoise. Car le Dalarna est considéré la région plus « suédoise », à cause de ses fêtes traditionnelles, gastronomie (Saucisse de Falun Falukorv), et son artisanat (chevaux de Falun). Laissant de côté cette idéalisation, il est vrai que la région montre ce qu’on attende la Suède la plus traditionnelle et folklorique. Plus intéressant est son histoire où la mine et la couleur rouge de tant de bâtiments dans toute le Scandinavie, ont laissé aussi sont trace dans l’imaginaire populaire.

Que voir à Falun.

Une mine une ville.

Énorme mine de Falun.

Comme à Kiruna, la mine de Falun fut pendant des siècles un des trésors de la couronne suédoise. Une des mines de cuivre plus importants de toute l’Europe, qui a marqué par ses couleurs rouges les mures des maisons en bois, et par ses reflets cuivrées, puis verdâtres, les toits et les cloches des églises et bâtiments,  les pièces d‘époque et les outils de cuisine et apparat. Falun fut la deuxième ville de la Suède pendant la seconde moitié du XVIIe siècle.

La mine a été fermée en 1992, après 1000 ans d’exploitation, donc imaginez sa longue tradition. Mais il est possible de la visiter encore, ainsi que les bâtiments de l’époque préindustrielle, puis du XIX et XXe siècles. Ils existent des visites guidées des bâtiments et la mine. N’oubliez pas d’amener des vêtements chauds car la température est de 5°C. L’entreprise qui gérait la mine, Stora Kopparberg (maintenant Stora Enso) a change son activité par les ressources forestières. Cela ne l’empêche de se vanter d’être la compagnie la plus ancienne du monde, avec plus de 1000 ans d’activité !

Autant d’éléments ont fait que le site soit entré dans la liste du Patrimoine de l’UNESCO en 2001. La visite dure environ une heure (en anglais) et fait un parcours par diverses bâtiments et des galeries a 65 mètres de profondeur. Il est fort recommandé de ne pas porter vos meilleurs vêtements et chaussures car le cuivre peut les tacher.

Un des lieus les plus spectaculaires est le Grand Puits (Stora Stöten). Cet énorme trou de plus de 400 mètres de largeur et 95 de profondeur est le résultat d’un effondrement colossal produit en 1687. Il n’y a pas eu de mort pendant l’accident car il s’est produit pendant la Midssomar, quand la mine était fermée et les mineurs avaient le jour férié !

Sur la grande place on peut voir l’Eglise de Christine (Kristine Church) de la moitié du XVII de style post renaissance. L’église de la Grand Montaigne de Cuivre (Kyrkogårdsgränd) est le bâtiment le plus ancien de la ville. Date du XII et XIII siècles. Dans le cimetière de l’église se trouve la tombe du minier Fet-Mats Israelsson. Il s’agit d’une histoire très triste mais curieuse, car le corps du minier mort en 1677 fut retrouvé 42 ans plus tard et reconnu par son ancienne fiancée. Les conditions de température de la mine avaient préserve le corps. Grande attraction, un petit pet macabre jusqu’à 1930 quand le corps fut finalement enseveli.

Le Musée de Dalécarlie.

À Falun vous pourrez beaucoup apprendre de l’artisanat fait dans la région. Le cheval de Dalécarlie est la plus connu, mais il y a des produits en bois, fer, tissus, de la poterie, orfèvrerie.

Le musée compte aussi avec la reconstitution de la bibliothèque et le bureau de Selma Lagerlöf, une des écrivains plus importants de la Suède et primée du Prix Nobel.

La maison du peintre Carl Larsson se trouve très près de la mine de cuivre de Falun, à Sudnborn. Larsson fut un des peintres plus importants de la fin du XIX en Suède.

Sports.

A Lugnet, les deux tremplins de sauts du Stade National de ski dominent la ville, comme dans plusieurs des villes suédoises. Le sport est très populaire et très important en Suède. A côté le centre de sports de Lugnet dans le nord-ouest de la ville. Piscines chauffées en extérieure, ski nordique, gymnastique, etc… Il y a bien sûr des cafés et restaurants et belles vues de Falun.

Le Bowling est très populaire aussi, et le Chrilles Bowling, dans la rue Svärdsjögatan est une adresse incontournable. Le lac Runn est une autre espace pour la détente et le relax sportif. Canöes, kayaks en été, skate and skis en hiver.

Plusieurs évents sportifs ont lieu pendant tout l’année. Une épreuve de running se célèbre dans la mine de Falun, notamment dans l’énorme trou du Stora Stöten. Donc si vous aimez la course voici l’opportunité de faire une épreuve vraiment particulière. Elle a lieu en août.

Une autre cours, la course du lac Runn (Runndagarna) se célèbre deux fois par an, une en hiver avec des patins, curling et d’autres activités de la glace. L’édition d’été en août il y a des bateaux, des raves et musique.

Fêtes et évènements.

Bâtiment de la mine de Falun.

En juin a lieu la Fête de Falu (Falukalaset) occupe tout le centre de la ville avec beaucoup de manifestations, de la musique et des postes de vente de produits locaux et artisanat

Une manifestation très spéciale est le The Copper Meet (Kopparträffen). Cet encontre de motards réunit autour de 500 motards chaque an. Le cortège qui traverse la ville est très animé et toujours plein de spectateurs. Vers la fin de Juillet.

Un autre évènement similaire, mais en rapport avec les voitures, tient lieu aussi en juillet le Falu Cruising.

Enfin, la musique, le heavy dans ce cas là est toujours présente dans l’été suédois. A Falun tient place le Festival Sabaton Open Air Metal Music Festival près du centre de sports de Lugnet. Mi août.

Artisanat et souvenirs à Falun.

Les meilleures boutiques se trouvent dans la partie baisse de la ville, dans les rues

Slaggatan/Holmgatan et Åsgatan. Concernant l’artisanat local jetez un œil au magasin Dalarnas Hemslöjd mais les prix sont hauts. Le fameux cheval de Dalarna

(Dalahäst) symbole de la Suède est un cheval de bois taillé en diverses tailles mais et peint en rouge avec des touches en bleu ou jaune. L’origine date du XVIIe siècle. La chèvre de Falun est aussi un motif récurrent. La légende raconte qu’une chèvre, appelé Kåre serait à l’origine de la découverte de la mine. Kåre aurait revenu un jour avec les pattes tachées de rouge cuivré. À côté de la mine une énorme chèvre Kåre rappelle toujours le mythe

Ambiance et gastronomie.

Falun est une ville très animé surtout au printemps et l’été. La mine attire beaucoup de touristes, les enfants en profitent d’un Parc d’Attractions pensé que pour eux le Children’s Mine attraction et la ville est pleine de restaurants, pubs et bons cafés.

Les fêtes de la Midsommar sont très importantes et les gens se déguisent avec des costumes folkloriques de la région. Le solstice d’été est peut-être la fête la plus important en Suède. Le village de Leksand est le plus réputée par ses costumes et la fête de la Midsommer.

La saucisse de Falun.

Il s’agit d’un des produits protégés par l’Union Européenne avec « l’appellation, caractère spéciale ». Sa forme circulaire et ses ingrédients locaux traditionnels. Jadis la saucisse était un sous-produit des milliers de bois dont le cuire était utilisé pour fabriquer des cordes pour la mine. Maintenant on les fait aussi avec du porc.

Que faire aux environs de Falun.

La nature en Dalécarlie est magnifique. Les montagnes que font la frontière avec la Norvège sont parfaites pour les sportives (ski, traîneaux, randonnée, sports aquatiques en été, de neige en hiver.

Le fameux cheval de Dalécarlie, le souvenir suédois. ©Iñigo Pedrueza.

Le cheval de Dalécarlie es l’objet plus typique te toute la Suède, le souvenir parfait étant donné qu’il s’agit de l’artisanat et de ses couleurs vifs. Le village de Nusnäs est le berceau originaire du petit cheval de Dalécarlie peint à la main avec la technique Kurbitz, donc n’hésitez pas à faire un petit tour et passer dans les innombrables boutiques d’artisanat.

Une ancienne carrière de pierre abandonnée a été reconvertie en salle de musique à Dalhalla. Son acoustique est très appréciée et nombreux concerts de musique classique, jazz et musique contemporaine ont lieu.

Les environs naturels de Dalhalla sont très recommandés à cause de la nature avec ses bois et lacs. Le Parc National de Skuleskogen et ses caractéristiques falaises, les Höga Kusten, sont proches également.

La ville de Borlänge, de la même taille que Falun n’est pas très loin et a plusieurs atouts aussi.

Comment s’y rendre.

Falun se trouve à plus or moins 3 heures de Stockholm. Vous pouvez y arriver par train, voiture ou avion.

Par avion, vous devez d’abord arriver sur la ville voisine de Borlänge situé à 20 minutes de Falun. Il y a plusieurs connexions vers Stockholm, Göteborg, Malmö et Oslo en Norvège.

Par train les connexions sont multiples depuis Stockholm.

Enfin, avec le car il a certains connexions mais pas beaucoup, surtout deux rapides avec Stockholm et Göteborg. Les gares de bus et train sont à cinq minutes à pie du centre ville.

Où s’héberger.

En Suède le nombre de hôtels de charme, B&B, maisons d’hôte de qualité, manoirs et hébergements spéciales ne manque pas. Falun est une région populaire et touristique, donc il y en a beaucoup. En été les guichets sont fermés, donc pensez à réserver en avance. Concernant les prix, la variété est aussi grande, mais normalement le rapport qualité pris est meilleur que dans les régions touristiques de la France.